Biographie

Jean-Philippe Isoletta a débuté le piano à l’âge de cinq ans à Marseille. Il poursuit ensuite ses études musicales dans les conservatoires de Gap et de Grenoble. Entre 1977 et 1987, le jeune pianiste est sept fois lauréat du Concours des Royaumes de la Musique de Radio France. En 1977, Sa candidature est sélectionnée parmi les finalistes pour être diffusé sur France Musique. Il est aussi lauréat d’autres concours nationaux.

Dés 1985, le musicien commence à improviser au piano. Il finalise ses premières pièces par écrit en 1988. C’est aussi le début de sa carrière de compositeur et de concertiste.
Pendant ses études universitaires d’histoire de l’art, de philosophie et de musicologie, il poursuit ses concerts publics (solo, avec orchestre, en musique de chambre…), et le travail de ses compositions. En dehors du grand répertoire pianistique (de Mozart à Piazzolla), il interprète ses propres œuvres, en France et à l’étranger.

À partir de 2001 et parallèlement au récital de piano, le compositeur se tourne vers le Ciné Concert, concept artistique qui allie le cinéma et la musique. Ce nouveau mode de travail permet une évolution de son langage musical. Issu des XIXe et XXe siècles, ce langage est empreint de modernité et traduit un certain reflet de notre temps.
 Quatre films muets sont intégralement composés dont: B. Keaton / « Le mecano de la General op. 15 n° 1 », « Dr. Jeckyll & Mr. Hyde op. 22 n° 1 », « Nosferatu op. 21 n° 1 »... D’autres Ciné Concerts sont plus accès sur l’improvisation en situation de projection, comme les « Cinq Courts-Métrages de Méliès op. 31 à op. 35 », « Pour épater les poules op. 38 et Malec forgeron op. 39 » / Jeune public, ou « Le Cabinet du Dr. Caligari op. 40 ».

Le musicien se produit également pour les écoles et les établissements scolaires avec trois Ciné Concerts dédiés au jeune public ( B. Keaton, C. Bowers...), et d'autres Ciné Concerts tous publics, ou plus adaptés au programmes des collèges et lycées.

Jean-Philippe Isoletta a sorti trois disques :

 

 - « Mozart, Scriabine, Piazzolla, Isoletta » / Loreley- 2004.  Actuellement distribué  en version numérique chez Upmystore et  sur la plupart des plateformes via TuneCore.

- « Contes d’Andersen » / Double CD, Editions de l’Astronome – 2005.
- " Pictures of Love - Pièces pour piano de Ciné Concerts " - (œuvres du compositeur) - 2012. Actuellement distribué en version numérique chez TuneCore sur la plupart des plateformes.
Les trois  CD ont reçu le prix de valorisation de la SACEM.

Parallèlement, de 2011 à 2012, le pianiste a travaillé avec la chanteuse Bertille Puissat dans le duo « Duende » - Répertoire  des chansons populaires ibériques et catalanes des XIXe et XXe siècles, avec des compositeurs comme de Falla, Garcia Lorca, Mompou, Montsalvatge… Et Rodrigo, Piazzolla.

 Jean-Philippe Isoletta, passionné par son travail, reste en évolution constante pour enrichir et varier son expérience artistique afin de partager sa musique, la musique en général.

Quelques dates et évènements marquants

. Ciné Concert « Le cabinet du Dr. Caligari op. 40 » - Musée de Grenoble – Une journée au Musée,
   en relation avec l’exposition  « Die Brücke 1905-1914. Aux origines de l’expressionnisme ».
   Création le 1er avril 2012.

. Ciné Concert « Pour épater les poules op. 38 » et « Malec forgeron op. 39 » - Jeune public
   Musée de Grenoble – Création le 29 février 2012.

. Duo Duende avec Bertille Puissat (voix) –  Musiques ibériques populaires (Lorca, de Falla, Mompou…)
   Concerts  en Isère les 22 octobre 2011, 5 janvier, 4 février, 17 mars, 25 avril 2012.

. Ciné Concert « Nosferatu op. 21 n° 1 », Musée de Grenoble – Ouverture de la saison 2011-2012.
   22 septembre 2011,
   31 octobre 2011 – Soirée Halloween – St Hilaire du Touvet.

. Ciné Concert « Trois Courts-Métrages de Méliès op. 31 op. 34 et op. 35 »,  Médiathèque d’Aubenas –
   Festival Bouge de l’Art ! – Centre Culturel Bournot.
   24 novembre 2010.

. Ciné Concert « Dr. Jeckyll & Mr. Hyde op. 22 n° 1 », La Nuit Nationale des Musées, Musée de Grenoble.
   15 et 16 mai 2010.

. Ciné Concert « Nosferatu op. 21 n° 1 », Musée Dauphinois – Chapelle Ste Marie d’en Haut,
   Café Bibliothèque Antigone (Grenoble),
   7 et 27 mars 2010.

. Ciné Concert « Dr. Jeckyll & Mr. Hyde op. 22 n° 1 », Journées nationales du Patrimoine – Château de Crolles et Festival de la Quinzaine du Piano – Auditorium Bertet Musique, Gières (Isère).
   19 septembre et 13 novembre 2009.

. Ciné Concert « Cinq Courts-Métrages de Méliès op. 31 à op. 35 », Festival International du court-métrage de Grenoble, 32e édition, salle Juliet Berto.
   Création le 11 juillet 2009.

. Sortie nationale du film « Burn Paris Burn » de L. Sebelin et P. Massine (Youth Industry).  
   Une partie de la    bande son originale est composée et interprétée au piano par le musicien.
   30 avril 2009,   Cinéma Le Club (deux séances publiques), Grenoble.
   Festival du Film Fantastique de Sydney (Australie) et Festival du Film de Montréal (Canada).
   Janvier 2009.

. Ciné Concert « Dr. Jeckyll & Mr. Hyde op. 22 n° 1 », Le Point de Bascule, Marseille.
   10 janvier 2009.

. Concert  « Versions Concerts de Ciné Concerts » - Œuvres du pianiste.
   Salle Olivier Messiaen, Grenoble, 27 mai 2008.

. Ciné Concerts « Le mécano de la General op. 15 n° 1 » et « Nosferatu op. 21 n° 1 »,
   Cinéma-Théâtre de La Mure, 11 janvier 2008 (Séances scolaire et publique).

. Concert « Mozart et compositions personnelles » à Kieselbronn (Allemagne).
   Novembre 2004

. Forum Fnac Grenoble, 28 septembre 2004, pour la sortie du 1er disque du compositeur
  « Mozart, Scriabine, Piazzolla, Isoletta » / Loreley.

.  Journée Erik Satie -  Musée de Grenoble – En relation avec l’exposition « Le Purisme à Paris ».
    « Vexations » pour piano. 15 décembre 2001

. Concerto pour piano et orchestre K. 491 n° 24 en ut mineur de Mozart.
   Tournée en Isère, 2001.

. Festival de piano de Sainte Marie d’en Bas, Grenoble, 1999
   Brahms, Janacek, compositions personnelles.

. Festival Le Millésime, Grenoble, depuis sa 1e édition en 1995 jusqu'en 2012 (XVIIIe édition).
   Concerts en salle (Années « Mozart », « Janacek », « Chopin »…) Et en plein air.
   Participation annuelle à chacune des éditions.
   Programmes variés de l’époque baroque à Piazzolla, et œuvres du pianiste, en piano solo, et dans diverses

   formations (musique de chambre, piano à quatre mains, deux pianos, et duos piano – chant).

Téléchargez l'historique plus complet au format PDF :

Parcours - Jean-Philippe Isoletta
Historique des Ciné Concerts et Concerts depuis 1994
JP_Isoletta.pdf
Document Adobe Acrobat 74.1 KB